Argueil





Situation : 12 km de La Feuillie

Population : 343 habitants

Habitants : Argueillais

Superficie : 695 ha

Altitude : 208 m

Cours d’eau : Roulée

 


Mairie : Isabelle BREQUIGNY

2,Place du Marché aux Etoupes

76780 ARGUEIL
Tél. 02.35.90.70.28 - Fax 02.35.90.24.83
mairie.argueil@wanadoo.fr

Horaires : Lundi 14h -16h - Jeudi 18 h – 19 h 
Vendredi : 10 h – 12 h

 


 

 

 

Une salle de 100 personnes

Pour plus de détails : Salles à louer

 

 

Son origine

 

Dérivé de « Orgueil » (origine Gauloise), le village vanterait un site prestigieux : le Mont Saint Sauveur.

 

Sur les traces du passé…

 

Sur son blason figurent les armes de son principal bienfaiteur Gaston de Castelbajac, famille originaire du Périgord.

Argueil est le chef lieu du canton depuis 1790.

 

 

Patrimoine 

 

Château de la Renaissance remanié aux XVII et XVIIIème siècles, avec son donjon rectangulaire.  Aujourd’hui, c’est un hébergement de groupes d’enfants.

 

Calvaire, chemin des Monts

 

Puits ancien, rue de l’Abreuvoir

 

 

Eglise bâtie pour remplacer une très ancienne église qui était sur le Mont Sauveur. Les matériaux de l’église proviennent du pays : le silex pour son chevet, la brique et la pierre blanche.  

Le chœur en est certainement la partie la plus ancienne, et daterait du XVe et XVIe siècle. Au cours du XVIIe, ont été rajoutées la chapelle Sud et la sacristie et au XVIIIe, la nef longue de 18 m.

La base du clocher est une tour quadrangulaire et possède un cadran d'horloge situé en face du château et représentant les phases de la lune. La comtesse de Valon, propriétaire du château, à l’époque, pouvait voir l'heure de sa fenêtre. Ce cadran aurait été fabriqué par l'abbé Lenostre, curé d'Argueil et doyen de Bray avant la Révolution. Une partie des boiseries de l'église proviennent de l'ancienne Abbaye de Bellozanne, détruite à la Révolution.