Sigy en Bray



Situation : 12 km de La Feuillie

Population : 484 habitants

Habitants : Sigeois

Superficie : 1830 ha

Altitude : 107m

Cours d’eau : Andelle

 


Maire : Sabrina BREQUIGNY

59, rue St Martin

76780 Sigy en Bray
Tél : 02.35.90.74.62

 Fax : 02.35.09.87.73

mairie-sg.sigy-en-bray@wanadoo.fr
Horaires : Lundi 14 h - 17 h30
Mardi 10 h - 12 h et 17 h - 19 h 
Jeudi  10 h – 12 h - 15 h - 16 h30
Vendredi  10 h - 12 h

 


Salle des fêtes :

Une salle de 150 personnes

Pour plus de détails : Salles à louer

 


Son origine

 

Sigy est un site occupé depuis longtemps.

Emplacement de cimetières gallo-romain et mérovingien, comme l'attestent les objets aujourd'hui exposés au musée des Antiquités de Rouen.

L’origine du nom vient de « Sigiacus », composé d’un nom d’homme non identifié.

 

 

Sur les traces du passé…

 

Rollon accorde aux sires de Gournay un domaine dont Sigy fait partie. Hugues Ier de Gournay fait bâtir un château fort, qui sera détruit au XIIème siècle. En 1040, il ordonne la fondation de l'abbaye bénédictine de Saint-Martin, qui devient ensuite prieuré. En 1282, Nicolas de Beauvais, abbé de Saint-Ouen de Rouen, y est inhumé.

Louis Charles Paris, né en 1812 et décédé en 1856, à Sigy en Bray, chef de bataillon, chevalier de la légion d'honneur et décoré de l'ordre turc de Medjidié.

 

Patrimoine 

 

 Église Saint-Martin, ancienne abbatiale du XIIIème siècle. Classée Monument Historique. Chœur gothique primitif avec abside  à 7 pans.

 

Statue rare du Christ assis.

Tête de cheval en pierre.

 

 

Calvaire monolithe en grès, de la fin du XVème siècle dans le cimetière.

 

Puits au Bois le Borgne

 

 Ancienne gare en briques et en céramique.

 

 

Ancienne laiterie (1930-1970) à l’emplacement actuel d’une entreprise de matériaux.

 

Plaque indiquant l’altitudepar rapport au niveau de la mer.

A gauche de l’Eglise

 

 

 

 

Motte Féodale de Bois le Borgne.

 

Monts de Sigy, étonnante dépression, nommée le « Fer à Cheval », classé Site Naturel.

 

Pigeonnier  de Béthencourt qui est le seul reste du château du même nom, où résida le seigneur

Jean de Béthencourt, conquérant des Iles Canaries en 1402.

 

Pigeonnier  cylindrique  de Bois Le Borgne.